Commander le livre manifeste Time for the Planet Je commande arrow_forward Je commande le livre arrow_forward

"Time for The Planet tisse sa toile verte et réunit 2 millions d’euros"

Publié le 28 avril 2021

Partager
Cet article a été publié dans le journal local Le Progrès le 16/02/2021.

Pour lire l'article en entier, c'est par ici.

--------------
Extrait

Time for The Planet tisse sa toile verte et réunit 2 millions d’euros

Lancé fin 2019 par six entrepreneurs lyonnais, Time for The Planet, fonds d’investissement singulier, vient d’annoncer son deuxième million d’euros levé. Cette somme contribuera à lancer des entreprises qui innovent dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Mehdi Coly, l’un des fondateurs de Time for The Planet, espère atteindre le cap des 10 millions d’euros dès 2021, pour permettre la création de trois premières entreprises. Photo d’illustration Progrès /David VENIER

Société lyonnaise à but non lucratif, Time for The Planet veut se donner les moyens d’agir à l’échelle mondiale contre le dérèglement climatique. Lancé en décembre 2019 par six entrepreneurs, ce fonds d’investissement singulier vient d’annoncer son deuxième million d’euros levé, en trois mois à peine, alors qu’il avait fallu près d’un an pour rassembler le premier million d’euros.

Pour Mehdi Coly, l’un des fondateurs, Time for The Planet est « sur une croissance exponentielle » qui, si elle se poursuivait à ce rythme, pourrait lui permettre de rassembler « 10 millions d’euros dès 2021 ». Cette somme servirait à lancer trois premières entreprises développant des innovations ou projets, qui permettent de lutter contre les gaz à effet de serre.

Un milliard visé à long terme, pour créer 100 start-up

L’initiative, qui fédère aujourd’hui plus de 14 000 associés dont une grande majorité de citoyens mais aussi des collectivités, des associations et près de 700 entreprises de toutes tailles, ambitionne de lever, à long terme, 1 milliard d’euros pour financer cent start-up. Elle franchit donc un nouveau cap sur cette route, en rassemblant toujours plus d’investisseurs engagés.

------

Pour lire la fin de l'article, c'est par ici